S'échapper.
Partir pour mieux se retrouver.
Je n'avais qu'une hâte, me poser à nouveau devant l'ordinateur pour écrire à nouveau, partager avec vous. Mais maintenant que je suis là, je ne peux m'empêcher de regarder le curseur clignoter sans trouver réellement quoi dire.

Alors, je pense que, pour ce nouveau petit départ, je vais faire simple. Faire simple, y aller un pas après l'autre. Je commencerai donc par vous donner 3 conseils pour pouvoir à votre tour, prendre le temps de s'échapper.

Déconnectez-vous !

Les réseaux sociaux sont une prouesse de modernité, un moyen de rester en contact, de partager des moments de notre vie... Mais voilà, ce que les réseaux sociaux te donnent, les réseaux sociaux te prennent. Si on ne fait pas attention, ils peuvent devenir extrêmement intrusifs aussi nous procurer ce sentiment désagréable que, comparer aux autres, notre vie est assez médiocre. 
Il faut savoir prendre le temps de vivre sans eux, désactiver les notifications, profiter de ce que l'on a, de ce que l'on vit sans avoir à tout partager au reste du monde ou à se comparer à la fille d'à côté.



Appréciez le moment présent.

Ces dernières semaines, j'ai pris conscience que la vie pouvait être une succession de moment stressant voir angoissant, surtout si l'on ne cesse de voir le mal partout. Il faut savoir apprécier ce petit moment où l'on se retrouve dans son endroit préféré, en train de faire ce que l'on aime faire, même si cela ne dure que quelques minutes ou heures. Il faut apprendre à réaliser que, là, ici, à cet instant précis, tout va bien et que le reste peut bien attendre.

Prenez votre temps.

"Laisse du temps au temps."
Enfin, je pense que la chose la plus importante et de prendre votre temps. Certaines blessures mettent plus de temps à guérir que d'autres, certains maux sont plus douloureux que d'autres et certaines personnes avancent moins vite que d'autres. Rien ne sert de vouloir se précipiter, car la rechute pourrait être bien pire. Ecoutez-vous, comprenez que chaque chose viendra en son temps.

Alors, on s'échappe ensemble ?