L'une des choses que je revendique le plus, mais que j'ai moi-même le plus de mal à respecter, c'est d'arrêter de se comparer aux autres. Vous connaissez le dicton "fait ce que je dis, pas ce que je fais". Le fait est que c'est exactement ce que j'ai tendance à reproduire. À coup de "elle a de plus beaux vêtements que moi...", "elle a une plus jolie silhouette", "elle prend de plus jolies photos" ou "elle a bien plus de succès que moi". Vous l'avez déjà pensé ? Moi aussi. Mais il est également vrai que je m'entraîne (car oui, c'est un exercice rigoureux.) à arrêter ce jeu sordide.


Outfit

Être vous-même dans un monde qui tente constamment de vous rendre autre chose est le plus grand des accomplissements.

Se concentrer sur ses succès.
Ce que j'ai tendance de faire en ce moment, c'est de noter mes succès, du plus infime au plus signifiant. On avance chacun à un pas différent et le résultat ne sera pas le même pour tout le monde, mais cela ne signifie pas qu'on ne doit pas être fier de ce que l'on accompli. J'ai réussi à avoir mon permis, chose qui me paraissait impossible tellement l'inspecteur me terrifiait. J'ai eu mon DUT alors que je voulais au départ l'abandonner au bout de 3 semaines. J'ai recommencé un blog de zéro, sur un coup de tête et je n'ai jamais été aussi comblé avec, alors que cela ne fait qu'un mois.

Se donner des objectifs.
J'ai créé une liste d'objectifs à plus ou moins long terme. Des objectifs matériels comme une wishlist, ou par rapport à mon blog, mes envies de voyages et des objectifs personnels. Je garde cette liste près de moi et je la regarde de temps en temps pour en voir les évolutions, et c'est tellement satisfaisant !




Restez concentrer sur votre parcours.
À partir du moment où vous vous donnez un fond pour un projet, un événement ou vos rêves, vous ne vous soucierez plus de ceux des autres. Faite ce qui vous ressemble, car vous y mettrez tout votre cœur. Vos rêves ne sont pas forcément les mêmes que les autres, votre voyage n'est pas le même ni le contexte qui font qu'une personne est ce qu'elle est.

Pour finir, n'oubliez JAMAIS que l'on choisi d'exposer ce que l'on veut sur les réseaux et que la face cachée n'est pas toujours très brillante.
Personne ne peut vous faire sentir inférieur sans votre consentement.